Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Armes de Gernelle Gernelle  335 habitants en 1999
 
 
  La Grandville 765 habitants
 
 
 Issancourt-Rumel   371 habitants en 1999
Armes de Lumes Lumes 1144 habitants
Eglise Saint-Brice du XVIIème siècle restaurée au XIXème.
L'ancienne église était fortifiée mais fut incendiée en 1697.
                          Nouvion et Lumes10
                          Nouvion et Lumes11
Saint-Laurent.
Le nom Saint-Laurent apparaît vers 1600. Avant la commune s'appelait Watrincourt.
En 1870, la commune servit de base aux Prussiens qui y installèrent deux batteries qui servirent à pilonner Charleville.
Un agréable sentier de randonnée nous fait découvrir le village ainsi que son passé historique.
Mais intéressons-nous à l'église....
Eglise Saint-Menges.
L'église actuelle a été construite au XIXème (comme beaucoup d'autres) à l'emplacement de l'ancienne qui datait de 1580.
L'extérieur de l'édifice a été entièrement rénové.
  
051
 
052
On a l'impression que le toit du clocher est déséquilibré...
On peut apercevoir derrière l'église une croix qui semble très ancienne. Après m'être renseigné, il s'agit d'une croix de calvaire qui remonterait aux XVème voire XVIème!
 
                               054
 
  053  055
 
Vivier-au-Court  3775 habitants

Une légende voudrait que César ait planté un campement à l'emplacement de l'actuel hameau de Aucourt. L'origine des hameaux d'Aucourt et de Vivier remonterait au XIIe siècle. À cette époque, les hameaux sont situés à la limite des royaumes de France (duché de Rethel et de Nevers), de l'évêché de Liège et du duché de Luxembourg. De plus, les hameaux sont situés entre les places fortes de Sedan et de Mézières. Cette situation frontalière est le passage de bandes armées, et donc la nécessité de "fortifier" les hameaux par le biais de l'église. La fortification des églises fut chose courante dans les environs et plus particulièrement en Thiérache. L'église de Vivier apparut à cette époque (XVe-XVIe). Vivier au court fut un regroupement de plusieurs hameaux : Vivier, Piermé, Aucourt, Tumécourt, pour les principaux(les noms des anciens hameaux sont annotés aux noms des rues).

Lors de la Grande Guerre et de la seconde guerre mondiale, la ville, comme le département des Ardennes, fut en territoire occupé. Lors de la percée allemande en 1940 à Sedan, une grande partie des villageois partirent sur les routes. Une partie d'entre eux se réfugia en Vendée, en la ville de Mareuil-sur-Lay, ce qui créa le jumelage des deux villes. Les Ardennes étant en zone interdite, les Vivarois et Vivaroises ne purent revenir qu'après la libération du département (août 44). (source internet)

Elle fut édifiée entre le XVe et le XVIe siècle, les fortifications sont constituées de deux tours rondes flanquant le chœur. L'épaisseur des murs est d'environ 70 cm. Lors d'un violent orage au début du XXe siècle, le clocher perdit son toit et ne fut jamais remplacé, ce qui lui donne cette apparence actuelle. À l'extérieur de l'église, sur le flanc gauche près de la tour, on peut encore apercevoir une inscription datant du XVIIIe siècle.

Partager cette page

Repost 0
Published by