Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 Canton de Novion-Porcien 

Corny

Eglise Saint-Denis

Aucune information à vous communiquer!

 

                                            116

 

                            117

 

 

Grandchamp

86 habitants en 1999

Eglise Saint Thomas. Malheureusement fermée. Fine élégante et élancée.

 

                                 089

 

Justine-Herbigny

 

167 habitants en 2008.

 

Eglise Notre-Dame à Justine. Ancienne église gothique remaniée.

Eglise Saint-Martin à Herbigny. très gracieuse et d'aspect "montagnarde" (c'est mon avis)

C'est en 1965 que les deux communes fusionnent. Ces communes se trouvent à égale distance de Reims et de Charleville.

 

                086

 

               087

 

 

                                        082

 

                                        084

 

 

 

 Mesmont

 

101 habitants

Superbe petit village traversé par un ruisseau. L'église domine la commune perchée sur une butte.

Il s'agit de l'église Saint-Martin dont la première construction daterait du XIIème siècle.

Les portes étaient closes.

A noter: cinq tombes d'aviateurs Anglais et Canadiens rappellent aux visiteurs que ces hommes sont tombés en défendant un pays qui n'était pas le leur.

 

                 121

 

                                      122

 

  123  124

 

Novion-Porcien

481 habitants.
 Jadis, avait lieu dans le village un pèlerinage pour protéger les vaches de la pneumonie.
Le village est cité en 1147! Des traces de l'époque mérovingiennes ont été découvertes: four de potier et établissement métallurgique..
L'église Saint-Pierre est difficile d'accès, je n'ai pas pu en faire le tour. Elle est malheureusement habimée par les âges mais garde une certaine beauté... Elle date du XVIIIème siècle.

L'église est entourée par du grillage...
























Malgré le ciel bleu, je trouve l'église terne, fanée...















































Elle est pourtant imposante! Deux Christs dorés sont apposés à la porte...les décorations de Noël sont encore ou déjà là!

 

 

Séry

287 habitants en 1999

Les Monts de Sery : un sentier balisé permet d’observer des plantes fort rares comme les orchidées. Les Monts de Séry sont réputés pour leurs points de vue, leur histoire et leur végétation. Ces monts ont invariablement constitué un lieu de culte solaire dans l’époque celtique. Les feux de la Saint-Jean, encore pratiqués à Sery, constituent une christianisation de la fête païenne du solstice d’été. Des romains y ont construit un camp dont on peut encore voir les belles levées de terre. Les points de vue sont certainement les plus intéressants du sud des Ardennes. On peut apercevoir, par exemple, la Cathédrale de Reims et celle de Laon.

 

 Eglise Saint-Jean-Baptiste du moyen-âge et maintes fois restaurée.

 

                        074

 

                      079

 

                                                                                   

 

Villers-Le-Tourneur

 

185 habitants en 2008.

Eglise Saint-Sindulphe qui a la particularité de ne pas avoir de clocher "traditionnel".

Sindulf ou Sandou.
Il était né en Aquitaine, mais, comme beaucoup de saints de son époque, il fut attiré par les solitudes des forêts des Ardennes au nord de Reims où il s'en vint chercher retraite auprès de Dieu. Les miracles qui s'opéraient sur le lieu de sa sépulture, furent la cause de la construction d'une église par l'évêque de Reims, le célèbre Hincmar. C'est l'ancien propre liturgique du diocèse de Reims qui nous révèle les mérites de saint Sindulphe.

Elle semble d'origine assez ancienne, malheueusement close...

 

 Neuvizy11120

 

 

 

 

 

                                   Chaumont-Porcien

 

 

 

   Givron

 

85 habitants en 1999

 Eglise Saint-Nicolas d'origine romane du XIIIème siècle.

 

                                             088

 

 

 

Armes de Chaumont-Porcien  Chaumont-Porcien

473 habitants en 1999.
Eglise Sainte-Croix du XIXème. D'après mes lectures, de véritables trésors se cachent à l'intérieur de l'église.
Malheureusement celle-ci est fermée.
 
 
                                            089
 
 
 
 
 
 
 
 

Saint Berthauld (452-525), ermite irlandais, fils du roi scot Théold, ordonné par Saint Remi de Reims, vint séjourner sur la butte du bourg de Chaumont avec son compagnon Amand, lors de l'évangélisation du Porcien. Ils y firent beaucoup de disciples, notamment Sainte Olive et Sainte Liberette (ou Libérète), filles du Seigneur de Hauteville.

À la mort de Saint Berthauld, une chapelle est construite sur le mont devenu un ermitage réputé.

En 1078, les comtes de porcien y fondent une collégiale qui recevra la bénédiction de Saint Arnould, évêque de Soissons ; un château y sera également élevé par les puissants comtes de porcien.

En 1147, cette abbaye de chanoines réguliers est mise sous l'ordre des Prémontrés qui y édifient une imposante église en l'honneur de Saint Berthauld. Les guerres qui vont suivre amèneront progressivement ce lieu à sa ruine ; ainsi, lors de la Guerre de Cent Ans, il sera brûlé et dévasté plusieurs fois par les Bourguignons et les Armagnacs. Puis, après une courte période de prospérité, au début du XVIe, l'abbaye sera brûlée à nouveau et ruinée par les calvinistes de Sedan, ainsi qu'en 1589 et 1591, lors des luttes entre les loyalistes et les ligueurs. Par ailleurs, les rivalités d'alors entre les abbés et les seigneurs vont aboutir à son transfert à Remaucourt au lieudit "la Piscine" vers 1619-1623. Création de cette nouvelle abbaye par Etienne (stephannus) de GALINET jusqu'en 1628. Voir la taque de cheminée existante mais abimée à la ferme de la piscine.

En 1876, un héritier des seigneurs des lieux, le père Isidore Fressancourt, entreprend les fouilles des vestiges et édifie, au centre du mont, une motte avec tous les déblais pour y élever une chapelle de style byzantin rappelant avec son clocher et ses quatre tourelles à bulbes, l'Abbaye St Berthauld et le château des comtes. On peut encore voir cette chapelle, mais son clocher, réformé car il menaçait ruines, a perdu de son charme. (sources wikipédia)

 
 
                                                   

 

    

 

  

Armes de Rocquigny Rocquigny

755habitants en 1999.

Magnifique église fortifiée Saint-Christophe, en brique. Deux énormes tours encadrent le porche. De nombreuses traces de fortifications et d'ouvrages défensifs témoignent des violences qui ont dû se produire en ces lieux.

 

                    094

 

                                                096

 

   Saint-Jean Aux-Bois

139 habitants en 2012

 

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom de Libre-Bois.

Le 9 novembre 1918, les troupes françaises arrivent dans la commune, c'est la liesse générale. Le 31er Régiment d'Infanterie s'installe dans le village et ses alentours. Il y restera jusqu'au 1er décembre 1918 travaillant à la réfection des routes et à la reconstruction du pays. L'école rouvrira le 9 décembre 1918

Le 5 septembre 1935, au cours de manœuvres militaires organisées dans le secteur de Rethel, le ciel de Saint-Jean-aux-Bois fut le théâtre d'un tragique accident aérien qui causa la mort des passagers de deux bombardiers Bloch 200 entrés en collision dans les nuages à 250 kilomètres à l'heure ; les appareils appartenaient à la 21e escadre de bombardement stationnée sur la base aérienne de Nancy-Essey. L'accident causa la mort des dix membres d'équipage (pilotes, navigateurs, radios et mécaniciens). (sources wikipédia)

 

   Eglise Saint Jean-Baptiste, très élancée et majestueuse du XIXème siècle de style néo-gothique.

 

 

  

                                 100

La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.
La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.

La majestureuse halle construite en 1752 comme l'atteste la signature du maître d'oeuvre sur ue poutre transversale. 120 mètres carrés, 32 piliers, murée en 14/18 pour servir d'hopital allemand.

Partager cette page

Repost 0
Published by