Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  Bignicourt.

70 habitants en 2007

 

Situé en pleine Champagne céréalière (la Champagne crayeuse), le village est entouré de plaines assez peu vallonnées couvertes de champs de céréales et betteraves (essentiellement).Le village est traversé par la rivière la Retourne qui se jette dans l'Aisne à Neufchâtel-sur-Aisne.Le village est constitué d'une seule rue (rue principale) de près de 300 mètres de long. Il s'agit de la route départementale D925 reliant Juniville à Pauvres et plus largement Neufchâtel-sur-Aisne à Vouziers.

La voie romaine de Reims à Trèves passait entre Bignicourt et Ville-sur-Retourne. Durant la première guerre mondiale tout le village fut détruit hormis un pan de mur datant de 1910 et encore debout à ce jour. Après avoir utilisé leur puits individuels, les habitants ont reçu l'eau par l'adduction au début des années 1980 avec un puits à Juniville qui dessert Juniville, Bignicourt et Ville/Retourne (wikipédia)

 

Eglise Saint-Louis, de construction très récente et ses magnifiques fils électriques.

 

                         018

 

 

 Alincourt

114 habitants en 2007

Eglise Saint Hilaire du XIXème.. Commune très ancienne.

                                          003

 

 

Armes de Juniville  Juniville

   1 100 habitants en 2007.

Eglise Saint Armand du XIIème mais maintes fois restaurée.

Un clocher carré surmonte la croix du transept.

 

 

 

  009   011               013   012

 

 

 

 

 

Armes de Neuflize      Neuflize

 

711 habitants en 2007.

Eglise Saint-Jean-Baptiste. Jadis enfermée dans l'enceinte du château et protégée par des fossés. Les seigneurs très croyants, avaient décidé de protéger leur église.

 

Le développement de la ville se fit autour de la force motrice de La Retourne . De premières usines textiles furent créées à Neuflize dans le courant du 18e siècle par le baron Vaucque-Leroy. Elle est rachetée en 1768 par Jean- Abraham I Poupart baron de Neuflize, directeur de la manufacture royale et maire de Sedan. L'usine fut rachetée par la famille Pâté . Une nouvelle usine comprenant un tissage et une filature est construite en 1868. La production fut stoppée par la Première Guerre mondiale et reconstruite en 1923 . En 1975 la Société d'Exploitation Textile (société ouvrière) reprend l'exploitation jusqu'en 1977. La commune a racheté le quartier ouvrier attenant en 1986 pour en faire la salle des fêtes Emile Lescieux . (wikipédia)

 

                     005

 

  006  008

 

Perthes

 

 

287 habitants en 2007

Eglise Saint Timothée-Appolinaire de la fin du 19ème. C'est dans l'ancienne église du XII malheureusement disparue, que Hugues IV de Rethel maria sa finne en 1225.

 

                                         001

 

Tagnon   

 

932 habitants

Eglise Saint-Pierre datant du XIIIème siècle en style gothique. A maintes reprises reconstruites du fait des guerres et des pillages. On peut supposer que cette église servit de maison forte pour protéger les habitants. Le portail occidentale date du XIXème.

 

                          028

 

                                         029    032

 

                                                     031

 

Par chance, une petite porte était ouverte...

 

   046 Vitail représentant St Hubert.

 

   036 041 043

 

 044  039 037

 

                                  CANTON de Château-Porcien

  Avançon

322 habitants

Eglise gothique Saint-Rémi du XIIème siècle.

 

                     058

 

                                       059 060

 

Une fois encore, une porte ouverte...

 

 061 Une belle "Pièta": La Vierge tenant son fils mourrant. Ces sculptures étaient censées redorer le blason de l'église dans une époque de moindre conviction.

 

                                            063

 

                               064 065

 

 

Blason de Château-Porcien  Château-Porcien

1409 habitants en 2011

 

Eglise Saint-Thibault du XVIème siècle. Malheureusement closes...

on peut noter sur le portail de nombreuses sculptures et gargouilles.

Château-Porcien, situé dans la vallée de l'Aisne est dominé par un rocher escarpé sur lequel on voit les ruines d'un château fort.

Une voie romaine, dont les traces sont encore visibles, partait de Reims vers le nord, et traversait l'Aisne tout près de Château-Porcien. C'est probablement à proximité de cette commune qu'un passage à bac, portus, a donné son nom au Porcien, cette région rurale des Ardennes françaises  .

Au XIVe siècle, Château-Porcien est élevé en comté par Charles VII pour récompenser Antoine Ier comte de Croy, le titre de comte se transmit à  la famille de Croy..

Lors de la Fronde, la ville est reprise au printemps 1654 par l’armée royale française  .

Au cours de la Révolution, la commune porta provisoirement le nom de Marat-Fruvaine ou de Marat-sur-Aisne  . (wikipédia)

 

                                               Bourcq et autres31

 

                                                Bourcq et autres32

 

Condé-Les-Herpy

209 habitants en 2011

 

Eglise Saint-Martin malheureusement close.

 

                                                Bourcq et autres33

 

 Au cours de la révolution Française, la commune porta provisoirement le nom de Nandin-sur-Aisne 

 

 Herpy L'Arlésienne

209 habitants en 2011.

Eglise Notre-Dame reconstruite après la première guerre mondiale. Close...

Une statue de Sainte-Claire qui tourne le dos à la ville, semble bénir le visiteur à sa sortie de l'église...

 

                                       Bourcq et autres34

 

                                       Bourcq et autres36

 

En savoir plus? Anecdotes historiques et légendes...

 

Saint-Loup-Champagne

223 habitants en 1999

Eglise Saint-Loup restaurée aux XVIIème et XIXème siècles.

La tour de l’église a été refaite au-dessus du portail, tandis que l’ancienne tour romane se trouvait à sa place normale, à la croisée du transept. Elle forme un porche au rez-de-chaussée, précédant la nef refaite avec elle.

Cette église construite pendant le XIe siècle, agrandie et embellie quatre cents ans plus tard, menaçait ruine. Elle a été rétablie également en deux fois, grâce aux efforts combinés de la commune et de l’État. Le transept et le sanctuaire ont été restaurés en 1879 – 1880. La nef et le clocher ont été reconstruits en 1887. L'architecture de la tour, comme celle des nefs, s’inspire des lignes gothiques flamboyantes de l’abside. Les combles sont couvertes d'ardoises.

(source Wikipédia)

 

  054  055

Partager cette page

Repost 0
Published by