Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 13:12

Chers lecteurs,

profitant d'un beau temps gris et lourd, (eh oui, il ne pleut pas!), je m'engage sur la route d'Hirson. Je ne suis pas encore allé dans ce coin des ardennes, aux limites de l'Aisne et de la Belgique. Les villages et bien entendu leurs églises que je vais vous faire visiter ont connu, plus que partout ailleurs dans notre beau département, les atrocités des guerres successives...

Première étape, Maubert-Fontaine.

 

  

Armes de Maubert-FontaineMaubert-Fontaine   902 habitant en 1999.
Ce village fût détruit à maintes reprises. Rasé en 1190, Maubert fut reconstruit à une demie lieue. Il faut savoir qu'une lieue est la distance que l'on peut parcourir à pied en une heure.
La charte de fondation du nouveau Maubert est signée en 1208. Malheureusement, en 1472, et ce, pour la troisième fois, Maubert fut incendié par les maudits bourguignons! Moins d'un siècle plus tard, les troupes de Charles Quint qui guerroyait contre François 1er saccagèrent Maubert. Tout le village fut détruit et la plupart des habitants périrent au sein même de l'église qui s'effondra sur eux!
C'en est trop! Un nouveau Maubert, fortifié, imprenable vit le jour en 1557: des remparts, un fossé de 12 pieds de large, une place forte. Et quand en 1591, Maubert fut de nouveau attaqué, la ville tint bon!
Mais.......Maubert était si bien fortifié qu'elle fut démantelée en 1634 sur ordre de Richelieu. Que se serait-il passé si les ennemis de la France l'occupaient....trop de risques!
L'église Saint-Nicolas date de la fin XIXème. Elle est élancée, élégante.
                                       031
                                034   036
033 
011

 

Maitre-Autel avec bas relief de la Cène.

 

   015

 

Quatre panneaux illustrant la Crucifixion.

 

   018  017

 

Autels secondaires de St Nicolas et de la Vierge:

 

                          022   013

 

Monument aux morts et son vitrail commémoratif. 

 

                          008   024

 

          016   026

 

Le saviez-vous?  Anecdotes historiques et légendes...

 

 

Partons ensuite pour le joyaux de cette promenade.

 

    037

 

La majestueuse église fortifiée de Signy-le-Petit!.

 

Armes de Signy-le-Petit Signy-Le-Petit 1314 habitants en 1999.
Reconstruite de 1680 à 1686, la populaton ne voulait pas connaître autant de malheur que celle de Maubert. L'église fut donc fortifiée: tour carrée, échauguettes, meurtrières, canonnières....
Eglise en forme de croix latine avec un clocher surplombant à 30 mètres. Au-dessus du porche, deux échauguettes de guet à poivrière (toit conique).
   045
Les murs font 3 mètres d'épaisseur!
   040

 

 

                          048  052

 

Nef voûtée de briques sur croisées d'ogives.

 

   051

 

Retable représentant la Nativité.

 

                      050  055

 

   056

 

Le saviez-vous?Anecdotes historiques et légendes...

 

Je pris la route menant à la Neuville et passai devant une chapelle en ruine à coté de la maison de retraite.

  063

 Aux environs de Signy-le-Petit:

 

C'est un important rocher de quartzite en forme de table situé dans la vallée du Gland à proximité de l'ancien chemin de Signy à Brognon.

La cavité creusée à la surface et les sorties de marches à l'arrière, laissent supposer un aménagement humain. Cette cavité présente par ailleurs la particularité d'être emplie d'eau, même en période de sécheresse la plus intense. Certains y voient sans preuves, un autel druidique. D'autres prêtent à l'eau qui stagne des vertus anti-eczémateuses...

 
La légende prétend qu'au cours d'une procession, une statue de la vierge transportée de Gland à Brognon, fut déposée sur la pierre et qu'ensuite il ne fut plus possible de la soulever. Par la suite, le lieu est devenu l'objet d'un culte populaire (voeux, offrandes) et a reçu le nom de "Pierre de la Vierge".

 

Informations prises sur le site de la mairie de Signy-le-Petit.

 

 

Armes de La Neuville-aux-JoûtesLa Neuville -aux-Joutes   353 habitants en 1999.
Charmant petit village aux portes de la Belgique.  L'église est en belles briques rouges, probablement issues des carrières (anciennes) du côté de Rumigny.
Elle date du XIXème siècle et présente des fortifications (!) Probablement existaient-elles avant et les architectes ont voulu les restaurer....
   064

 

                          065  066

 

Façade encadrée de deux tours.

Un lieu-dit à proximimité se nomme "Rouge-Ventre", probablement un témoignage d'époques lointaines et moins sûres....

Ah oui, pour ceux que cela intéressent:

   069

Ceci est une borne indiquant la hauteur du site. Ces bornes étaient posées sur des édifices qui ne devaient pas "bouger" dans le temps (pont, cimetières.....). L'altitude était indiquée sur une plaque de cuivre. Un bon nombre de ces bornes furent arrachées par les allemands pour en récupérer le précieux métal...

 

Repartons par Beaulieu, commune de Neuville-lez-Beaulieu

Là aussi, l'église est magnifique; le clocher s'étire vers le ciel. On peut apercevoir des contre-forts entourant le choeur.

Il s'agit de la belle église Notre-Dame, malheureusement close...

 

   078

 

                             071  077

 

  072

 

Eteignières

 

Eglise Sainte-Anne, dans la plus pure tradition des briques de la région de Rumigny. Eglise du XIXème car ce village connu aussi les frasques bourguignones....  

 

A sa finition, il était dit "qu'elle était l'une des plus belles de la contrée"079

 

 

 Un légende raconte que la statue de Sainte-Anne fut déplacée pour être amenée à l'extérieur, dans une autre paroisse. Mais, sur le chemin, un violent orage éclata. Les villageois mirent la Sainte à l'abris. L'orage dura toute la nuit.

Le lendemain, voulant récupérer la statue, les villageois ne la trouvèrent pas. Ils rentrèrent au village, honteux et s'aperçurent que la statue trônait à son endroit habituel dans l'église....mais couverte de boue....elle ne fut plus jamais déplacée...

 

                          084   088

 

Elle rappelle l'intérieur des basiliques romanes...

 

   087

 

   090  Sainte-Anne

 

Le saviez-vous...Anecdotes historiques et légendes...

 

Fin de la promenade à:

 

Armes de Regniowez Regniowez   396 habitants en 1999.
"Son église
son prieuré
son horloge
son tilleul"
La commune fut détruite par: le comte de Hainaut en 1340!
                                                      les espagnols en 1635. La trouée espagnol fut facilitée par le fait que Louis XIII et
Richelieu avaient dégarni la frontière au profit de l'armée d'Italie!!!
Eglise de la Sante-Trinité reconstruite au XIXème.
   093

 094

  

   095  Son horloge!

 

                      100    098

 

   101

Buffet d'orgue en bois sculpté et peint en blanc datant du XVIIIème! Don du Roi!

 

   104

 

  108 Son tilleul de 8m de circonférence et planté en....1778 par le fils de Louis XV, le prieur Desmarais.

 

Merci.

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphael Huertas
commenter cet article

commentaires