Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 13:10

Véritable joyau de lumière, la Sainte-Chapelle apparaît tel un écrin de pierre et de verre.

Son fondateur, le roi Louis IX l'a fait élever pour abriter les saintes reliques de la Passion, aujourd'hui dispersées...

Cette chapelle reliquaire se divise en deux: la partie basse, dédiée à la Vierge servit de paroisse aux habitants de l'enceinte du palais. La partie haute, chef d'oeuvre du gothique rayonnant abritait les reliques de la Croix et de la Couronne d'Epines achetées au nouvel empereur franc d'orient, Baudouin II de Courtenay en 1239.

La construction de l'édifice débute en 1241 et coïncide avec l'arrivée des reliques dans la capitale et s'achève le 26 avril 1248.

 

                       DSC04855

 

 Depuis le boulevard du Palais, on peut admirer le volume de la chapelle haute dont la flèche domine les éléments administratifs du Palais de justice.

 

 

                                                DSC04950

 

Haute de 35 mètres, la flèche que l'on admire aujourd'hui est la cinquième depuis le XIIIème:

1248   1383   1460   1793   1852. 

Pour pénétrer dans la chapelle basse dédiée à la Vierge, il faut franchir un portail imposant avec au trumeau (partie centrale) une Vierge à l'Enfant. (certaines photos sont floues, les flashes étant interdits...)

 

                                          DSC04947

 

 

                     DSC04948

 

Au tympan, est représenté le couronnement de la Vierge. Le décor héraldique du soubassement présente une alternance de fleurs de Lys et châteaux de Castille (armoiries de la mère de Saint-Louis, Blanche). 

La faible hauteur sous voûte fait penser à une crypte. La nef est large et est entourée par des déambulatoires assez étroits (bas-côtés). Les colonnettes qui supportent les voûtes sont peintes des armoiries de Castilles ou de motifs de végétaux. Les chapiteaux sont à feuillage. Le plafond s'orne des fleurs de Lys sur fond bleu.

 

                                    DSC04934

 

                               DSC04931  DSC04935

 

Vous pouvez apercevoir de petits arcs-boutants intérieurs appelés "étrésillons" qui évitent ainsi  tout écartement ou rapprochement.

 

                                     DSC04932

 

Voici un exemple du décor: il s'agit d'un médaillon  d'un des douze apôtres dont le fond est réhaussé de pâte de verre et la bordure ornée de cabochons de verre..

La chapelle haute: 33 mètres de long sur près de 11 mètres de large. La nef unique mène au choeur dont le chevet (à l'arrière) est à sept pans. Pour accéder à la chapelle, il faut emprunter un étroit escalier à vis.

 

                                   DSC04936

 

                     DSC04941

 

                                         DSC04937

Les douze apôtres ornent les piliers. Le décor est constitué d'anges polychromes sculptés au soubassement.

 Nos pas nous mènent naturellement à la tribune des reliques, au fond de l'abside. A l'arrière, deux escaliers de bois permettent d'atteindre le baldaquin en bois également qui abritait la châsse.

 

                                DSC04943

 

On appelle "écoinçons", la surface triangulaire dans l'angle d'une arcade. Au niveau des deux écoinçons de la tribune, sont sculptés des anges

 

                                  DSC04945

 

                    DSC04944

Les vitraux de la chapelle haute font la renommée de la Sainte Chapelle: 15 verrières et une rosace y dispensent une lumière colorée qui change d'heure en heure. Le ton général à dominante bleu et rouge émerveille le visiteur. Les verrières sont composées de 1 113 panneaux dont près des deux tiers sont d'origine.

 De nombreux détails m'ont échappés...à vous de les découvrir dans la plus belle ville du monde...

 

                    DSC04951

 

Lors de la sortie, le changement est tout de même brutal!

Une petite précision nous est apportée par M Morassi. En suivant le lien ci-dessous, vous en saurez davantage

sur les Saintes Reliques.

http://www.notredamedeparis.fr/Veneration-de-la-Couronne-d-epines

 

Bonne lecture!

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphael Huertas
commenter cet article

commentaires