Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 20:23

Chers lecteurs, je vous emmène aujourd'hui dans la belle ville de Reims. Reims et sa majestueuse cathédrale. Que de personnages mythiques de l'Histoire de France elle a vu défiler...Clovis, Rémi, 25 rois de France, Jeanne d'Arc, Isabelle Adjani dans la reine Margot et moi! Humble touriste qui tente en vain de m'imprégner de l'atmosphère qui pouvait règner il y a des centaines d'années. Je marche dans les pas de ces hommes et femmes illustres qui ont fait l'Histoire, notre Histoire.

Vue de l'extérieur de la cathédrale. Le chevet mis en valeur par les arcs-boutants, pinacles, contreforts et gargouilles. Les statues au-dessus des contreforts de la nef sont la garde celeste. Elles surplombes l'architecture remarquable qui allie robustesse et élégance.
Vue de l'extérieur de la cathédrale. Le chevet mis en valeur par les arcs-boutants, pinacles, contreforts et gargouilles. Les statues au-dessus des contreforts de la nef sont la garde celeste. Elles surplombes l'architecture remarquable qui allie robustesse et élégance.

Vue de l'extérieur de la cathédrale. Le chevet mis en valeur par les arcs-boutants, pinacles, contreforts et gargouilles. Les statues au-dessus des contreforts de la nef sont la garde celeste. Elles surplombes l'architecture remarquable qui allie robustesse et élégance.

Le 6 mai 1211, la première pierre de l'église actuelle est posée. L'essentiel de la construction durera jusqu'en 1275. En 1481, un incendie réduisit à néant le travail vertigineux des charpentiers et faute de crédit, l'église n'aura jamais le couronnement rêvé: une flèche gigantesque et six autres plus petites, surmontant les tours de la façade et des transepts.

Les allemands la bombardèrent le 19 septembre 1914 jusqu'en 1918. Il fallut 20 ans pour panser ses plaies et furent mises à l'abri les statues originales de l'édifice au palais du Tau dont nous parlerons plus bas.

Lorsque l'on pénètre à l'intérieur, on est tout de suite admiratif par l'harmonie qu'il y règne. La nef longue de 115m est à collatéraux et se compose de 10 travées. Elle débouche sur le chœur à déambulatoire autour duquel s'organisent 5 chapelles.

La nef est à trois étages: grandes arcades triforium fenêtres hautes à deux lancettes.

Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...

Dans les différentes chapelles du chœur, on peut admirer des vitraux modernes. On peut y découvrir les différentes phases de préparation du vin avec un certain Dom Pérignon! (œuvre de Jacques Simon 1954). Viennent ensuite les œuvres de Brigitte Simon-Marq dans des tonalités de gris. Depuis 1974, les productions de Marc Chagall sont venues s'ajouter: l'arbre de Jessé (sorte de généalogie du Christ à partir de Jessé, père du roi David) et différents épisodes de l'histoire des rois encadrant le Christ mort et ressuscité.

Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...

La cathédrale a conservé très peu de mobilier ancien. Au niveau du transept, à gauche, on peut observer une horloge astronomique du XVème siècle qui indique les phases de la lune et les principales fêtes chrétiennes. Juste en dessous, la pierre tombale d'Hughes Libergier décédé en 1263, architecte de l'église Saint Nicaise détruite pendant la fureur révolutionnaire. Le buffet d'orgue en style gothique flamboyant surmonté d'une statue colossale du Christ ressuscité entouré de deux anges. Cet orgue se compose exactement de 6 742 tuyaux!

Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...

Allons voir un peu l'extérieur...

Le portail central est malheureusement masqué par un échafaudage. Je vous emmène donc d'abord au portail nord:

La première photo vous présente le jugement dernier et sa vision sereine de la miséricorde divine. Au premier niveau du tympan, les damnés sont conduits en enfer. Les anges aux mains voilées présentent les âmes sauvées à Abraham, le père des croyants qui les accueille sur un linge,  au  niveau de son giron. Au-dessus, on distingue les efforts des défunts pour sortir (nus) de leurs cercueils. Enfin, au sommet, le Christ en juge. La seconde photo montre un portail entièrement dédié aux saints de l'Eglise de Reims. Au trumeau, saint Calixte. Vous pouvez apercevoir à droite saint Nicaise portant sa tête (saint cépholophore). Plus haut, les miracles de saint Remi chassant les démons, exorcisant une jeune fille et remplissant de vin un tonneau vide.
La première photo vous présente le jugement dernier et sa vision sereine de la miséricorde divine. Au premier niveau du tympan, les damnés sont conduits en enfer. Les anges aux mains voilées présentent les âmes sauvées à Abraham, le père des croyants qui les accueille sur un linge,  au  niveau de son giron. Au-dessus, on distingue les efforts des défunts pour sortir (nus) de leurs cercueils. Enfin, au sommet, le Christ en juge. La seconde photo montre un portail entièrement dédié aux saints de l'Eglise de Reims. Au trumeau, saint Calixte. Vous pouvez apercevoir à droite saint Nicaise portant sa tête (saint cépholophore). Plus haut, les miracles de saint Remi chassant les démons, exorcisant une jeune fille et remplissant de vin un tonneau vide.

La première photo vous présente le jugement dernier et sa vision sereine de la miséricorde divine. Au premier niveau du tympan, les damnés sont conduits en enfer. Les anges aux mains voilées présentent les âmes sauvées à Abraham, le père des croyants qui les accueille sur un linge, au niveau de son giron. Au-dessus, on distingue les efforts des défunts pour sortir (nus) de leurs cercueils. Enfin, au sommet, le Christ en juge. La seconde photo montre un portail entièrement dédié aux saints de l'Eglise de Reims. Au trumeau, saint Calixte. Vous pouvez apercevoir à droite saint Nicaise portant sa tête (saint cépholophore). Plus haut, les miracles de saint Remi chassant les démons, exorcisant une jeune fille et remplissant de vin un tonneau vide.

Surtout ne pas quitter Reims maintenant! Allez visiter le palais du Tau, résidence archiépiscopale et lieu de résidence des rois après le sacre ou lors de leurs passages. Vous pourrez y admirer les originaux des statues, un Goliath mais surtout, le trésor royal....alors...bonne visite!

Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...
Reims, cité des sacres...

Partager cet article

Repost 0
Published by Raphael Huertas
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 29/03/2015 12:59

Votre blog est une source d'inspitation ! merci pour vos articles.
Patrick.

Huertas 29/03/2015 16:41

Bonjour, merci pour le compliment

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 13:12

Merci pour cet article .